obésité ; maladie ou simple "problème" ?

Auteur  
# 23/02/2009 à 08:57 jean-paul allonsius (site web)
Bonjour a tous et à toutes,

Marinette me demande de préciser une certain nombre de choses concernant l'obésité, ...

Oui l'Organisation Mondiale de la Santé à déterminé en 1992 que l'obésité était bel et bien une maladie chronique et recommandait aux Etats de prendre toutes mesures utiles afin de disposer d'une politique de santé adaptée à la situation.

En 2006 le Parlement Européen a entériné cela dans le point 4 de son livre vert. là aussi on retrouve la recommandation aux états membres de reconnaitre l'obésité en tant que maladie chronique et d'adapter leur politique de santé.

Depuis 2005 Le Portugal a reconnu l'obésité en tant que maladie chronique et en 2007 a débuté de créer une vraie prise en charge "santé". Il est par ailleurs remarquable que les chiffres portugais s'améliorent depuis... Comme quoi, ...

Alors en Belgique que se passe-t-il ?

BOLD informe totalement les politiques afin qu'ils puissent prendre en considération que l'obésité est bien une maladie et qu'en plus celle-ci est chronique. que cette maladie s'apparente au diabète (qui en est une des comorbidités. Le comité scientifique de BOLD regroupe l'ensemble des disciplines médicales (du médecin généraliste aux spécialistes, les psychologues, les diététicies, les pharmaciens ainsi que le Ministère de la Santé)

il est donc indéniable et internationalement reconnu que l'obésité est une maladie chronique et que par conséquent les personne qui en souffrent sont donc des patients, ... qui pour l'instant bien souvent s'ignorent (un autre parallèle avec le diabète)

Pourtant, pour se prendre en charge efficacement, comme les causes sont multi-factorielles, il convient de comprendre que le traitement qui vise à gérer la maladie soit multidisciplinaire, ...

eh oui, il n'y a pas qu'à, ... faire régime OU bouger, ..

un certain nombre de personnes mangent assez sainement et bougent mais parfois le stress constitue leur facteur obésogène, ... d'autres ont de réels problèmes de nutrition (mauvais choix, portions trop importantes, ...) d'autres sont trop sédentaires, ... mais la plupart d'entre nous souffrent d'un cocktail de ces trois causes...

Pour être complet, je dois aussi ajouter des facteurs génétiques ou hormonaux. (mais là, nous nous appercevons que trop de personnes se cachent derrière cela pour ne pas se prendre en charge. le facteur génétique pur ne concerne - d'après le professeur Colin - que 10 familles dans le monde. les autres ont des troubles liées à des perturbation de certains récepteurs, les problèmes de thyroïde peuvent être cause d'obésité mais cela se combat aujourd'hui assez bien, ..


Bien souvent aussi, nous n'acceptons pas que l'obésité soit la cause d'autres maladies et soient des facteurs de risques supplémentaires (par ex. : difficultés accrues en cas d'interventions chirurgicales, ...)

se reconnaitre comme obèse n'est pas simple ni gai, ... c'est nécessaire afin de pouvoir aller vers le traitement... une fois que l'on a compris que l'obésité était une maladie chronique on comprend deux choses :
1- c'est une maladie donc je consulte mon médecin.
2- c'est chronique donc je n'arrête plus jamais de me prendre en charge.

et cela marche car le seul traitement qui fonctionne durablement c'est l'approche pluridisciplinaire conjointe.

voir www.boldnet.be

alors pourquoi les politiques n'ont pas encore bougé ? Je pense que l'impact budgétaire leur fait peur, ... il est aisé de l'estimer car le potentiel des personnes atteintes d'obésité est de 44% de la population belge !, .. c'est énorme ! l'INAMI (assurance-maladie) paye déjà à hauteur de 7% de son budget total pour les maladies associées ou provoquées par l'obésité. Ce que les politiques ne comprennent pas c'est qu'en s'attaquant à la maladie, on réduit durablement ses comorbidités, ...

Retrouver une vie saine, c'est simple à dire, ... mais pas facile a retrouver tant ce concept est flou, .. il convient donc de consulter le monde médical pour se faire expliquer cela et accéder au traitement qui - je le répète ne s'arrête jamais plus, ... (on ne remange doncjamais plus "comme avant")


voilà en quelques mots les explications qui justifient la reconnaissance de l'obésité en tant que maladie chronique.

BOLD demande une prise en charge des coût des consultations pluridisciplinaires, des aides au traitement, ...

etc.

aidez-nous à accomplir cette tâche bénéfique pour tous.

A bientôt sur BOLDNET.BE ou sur YOYOSTOP.BE ou sur youtube.com (chaine BOLDNETTV)


Jean-Paul Allonsius
BOLD asbl
Président fondateur
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×